Cuba s’impose comme une destination phare du continent américain. Il saura enchanter les voyageurs avec ses innombrables atouts. S’y rendre offrira aux globe-trotters l’occasion de se dépayser et de vivre de nouvelles expériences. Aussi, un périple à travers cette contrée permettra aux bourlingueurs de visiter des sites historiques et des aires protégées. Les personnes amatrices d’évasions gustatives profiteront d’une escale dans cet État pour déguster des spécialités locales.

Visiter le mausolée de Che Guevara, un site riche en histoire

Un argentin, à savoir, Ernesto Rafael Guevara, répondant au surnom de « Che Guevara » ou tout simplement le « Che », a eu un impact énorme sur l’histoire du Cuba. Cet homme influença de manière décisive la destinée de cette contrée. Avec Fidel Castro, il fut, en effet, l’un des artisans de la révolution cubaine. De ce fait, quelques monuments ont été édifiés dans cet État pour honorer sa mémoire. Parmi les patrimoines historiques rappelant l’importance de cet internationaliste, il y a le mausolée de Che Guevara. Il s’agit d’un ensemble funéraire prenant place à Santa Clara, au centre du pays. Ce complexe accueille la dépouille mortelle de ce révolutionnaire et quelques-uns de ses camarades. Par ailleurs, en visitant ce site, les touristes connaitront mieux cette personnalité. Ils y trouveront un gigantesque panneau racontant une partie de la vie de cette célébrité.

Faire un détour enrichissant au parc national de Baconao

Outre les passionnés d’histoire, les écotouristes seront également choyés durant leur séjour à Cuba. Le territoire de celui-ci est, en effet, parsemé de sites naturels où les routards pourront s’attarder. Parmi les endroits à visiter pour avoir un aperçu de la riche biodiversité du pays, figure la réserve de biosphère de Baconao. Cette aire protégée est installée dans la partie sud-est de cette contrée. Elle couvre une étendue d’à peu près 80 000 ha. Lors d’un détour au sein de cette zone de conservation, les vacanciers ne manqueront pas de choses à faire. Les amateurs d’exploration seront conviés à y faire une randonnée. Durant cette marche à travers ce refuge, les globe-trotters apercevront diverses espèces faunistiques. Ce parc est fréquenté par toutes sortes d’animaux, dont des chauves-souris et des araignées.

Goûter à des spécialités culinaires cubaines

La cuisine cubaine affiche des influences diverses. Elle incorpore, en effet, des traditions culinaires africaines, espagnoles et autochtones. Avant l’arrivée des conquistadors, les indigènes se nourrissaient essentiellement de manioc, de maïs, de patate douce, d’iguane, de piment, de la courge, de la tomate, du haricot, du crocodile ainsi que différentes espèces marines. Ce n’est qu’après la colonisation hispanique que cette gastronomie utilisa d’autres ingrédients, dont la viande, le riz, les agrumes, etc. Les esclaves noirs, quant à eux, ont introduit la consommation de l’igname dans ce pays. Parmi les plats avec lesquelles les globe-trotters pourront éveiller leurs papilles durant leur voyage à Cuba, il y a le masitas de puerco fritas. Il s’agit d’une spécialité composée de morceaux de porcs. Ces derniers sont cuits lentement afin de devenir plus tendres. Après, ils sont frits dans leur propre huile.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *