propriété immobilière

Vous avez déjà été propriétaire ? Mais maintenant vous comptez vendre pour retourner à la location ? Une décision que les personnes autour de vous ne comprennent pas ? Ce qui vous fait hésiter ? Alors, est-ce réellement une bonne idée de renoncer à votre propriété immobilière pour redevenir locataire ?

Être propriétaire entraine des charges

Être propriétaire peut présenter certains avantages. Mais ce n’est pas le cas du point de vue financier. Certes, vous n’aurez plus de loyer à payer à la fin du mois, mais il y a tout de même des charges que vous deviez prendre en compte : les factures de consommation d’énergie, les frais de rénovation, les travaux d’entretien, les cotisations annuelles de syndics pour les appartements en copropriétés et le ravalement de façade à faire tous les 2 ou 3 ans en moyenne.

Au final, selon les sondages, avoir votre propre bien immobilier, et notamment votre résidence principale reviendra plus cher que de loure. En effet, le locataire ne paye que le loyer. Les gros travaux et les dépenses liées à l’entretien du bien seront à la charge du propriétaire.

 

Tout dépend de votre situation financière

Il est notamment conseillé de repasser à la location pour les séniors qui vivent de leur retraite. Ceci leur évitera les grosses charges. Il y a notamment la technique de vente à viager qui peut vous permettre de rester dans votre appartement ou maison jusqu’à votre décès, et ce, malgré que vous l’avez mis en vente. Vous aurez en plus une rente mensuelle qui sera payée par l’acheteur jusqu’à ce qu’il profite du bien. De quoi augmenter votre petite retraite pour mieux vivre.

La vente immobilière pour repasser à la location est aussi une bonne idée pour les personnes en situation de surendettement. Le prix de vente du bien permettra de lisser votre situation et de sortir votre tête de l’eau. Il importe dans ce cas de vendre au meilleur prix et de passer par les courtiers si besoin pour vendre rapidement.

Ce sera bien évidemment plus avantageux de revendre votre bien après 6 années de détention au minimum. Ainsi, les taxes liées à la vente et à la cession du bien seront moindres. D’ailleurs, il convient de souligner que la transaction sera exonérée au bout de 30 ans de détention et plus. Raison pour laquelle les courtiers vous conseillent de choisir le bon moment pour vendre.

 

Comment vendre votre bien immobilier ?

Au final, on peut dire que dans certaines situations, le comptable à Saint-Gilles peut conseiller la vente de votre appartement ou maison. C’est moins cher et plus pratique. Néanmoins, vous ne devez pas vendre à n’importe quel prix. Il faut tout de même assurer la réussite de votre placement en vous constituant un certain bénéfice lors de la cession.

Il n’y a rien de tel que de passer par une estimation immobilière pour être sûr de trouver le bon prix pour votre bien immobilier. Les courtiers et le comptable à Saint-Gilles ainsi que les notaires peuvent vous aider en ce sens. Fins connaisseurs du marché et des tendances en Belgique, et notamment dans votre quartier, ils vous garantissent une vision objective et précise de l’état de votre bien et de son prix selon la bulle immobilière.

Contrairement aux idées reçues, vous ne devez plus proposer votre bien plus cher en espérant que les potentiels acheteurs négocient. De plus en plus de bien se vend à présent sans aucune négociation. En outre, si vous êtes trop gourmands, vous pouvez décourager d’emblée vos potentiels acheteurs. Fixer le bon prix, quitte à ne pas accepter les offres en dessous si cela vous arrange et que vous n’êtes pas pressés de vendre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *